Fructifier ses talents et devenir un entrepreneur à succès

Un jour j’ai eu l’opportunité extraordinaire d’animer un séminaire sur le thème « Le Miracle des Objectifs » au profit d’un groupe de pasteurs, entrepreneurs et cadres d’entreprise chrétiens. Ce fut exaltant. Quand il était question pour nous de nous entendre sur comment trouver les moyens de réaliser nos objectifs, je leur précisai qu’ils avaient toutes les ressources dont ils ont besoin sauf qu’ils devront les utiliser plus intelligemment. Alors que certains étaient encore dubitatifs, je leur proposai de méditer ensemble sur la parabole des talents (Mathieu 25 : 14-30) d’où nous avons pu comprendre comment fonctionne la loi des talents. Il me plait ici de la partager avec vous ses corolaires parce que définitivement vous avez tout ce qu’il faut pour briller !

  1. Ce qui est vrai : Vous avez ce qu’il vous faut, il faudra juste le fructifier et ça commence !

Si vous avez déjà eu l’occasion de lire la parabole des talents (vous pouvez la lire dans une Bible Mathieu 25 : 14-30 – et vous n’avez pas besoin d’être chrétien pour cela, compte tenu de la pertinence et du pragmatisme dépassant toute considération spirituelle et religieuse qu’elle nous révèle), vous savez qu’elle nous raconte l’histoire d’un homme qui partait en voyage et qui a donné des talents à chacun de ses serviteurs chacun selon ses capacités. Les deux premiers qui avaient reçu respectivement 5 et 2 talents fructifient doublement leurs talents rapportant respectivement 10 et 4 talents à leur maître. Le dernier qui en avait reçu 1 est allé l’enterrer sans le fructifier.

En méditant sur cette parabole, j’ai compris définitivement que nous sommes nombreux non seulement à sous-estimer nos ressources lorgnant ce que les autres ont reçu, empruntant la vie et les rêves des autres, négligeant les opportunités inhérentes à nos capacités et à nos talents, reprochant à Dieu de ne nous en avoir pas donné assez. Mon ami Edgar GUIDIBI aura essuyé des critiques effroyables en osant dire qu’il est possible de créer une entreprise sans capital si vous vous savez utiliser le capital que vous constituez vous-même. Mais il a définitivement raison. A moins de vouloir vous sous-estimer, vous avez des talents que peu de gens ont. Ce sont ces talents qui constituent votre capital. Le principe est simple : si vous ne pouvez pas fructifier le capital que vous êtes, vous ne pouvez pas espérer fructifier le capital que les autres sont ou ont et que vous attendez pour réussir ?

2) L’orientation déterminante : Vous n’avez pas besoin d’un peu plus de moyens. Vous avez besoin d’être un peu plus malin.

Peu de créateurs d’entreprise qui cherchent désespérément du financement pour boucler leurs projets accepteront qu’on leur dise que c’est parce qu’ils ne savent pas comment utiliser le peu de ressources dont ils disposent, qu’ils en cherchent si désespérément. Mais puisqu’il s’agit pour nous de travailler à identifier la meilleure manière de réaliser le meilleur de nous-mêmes, il va être difficile pour moi de ne pas vous dire que vous n’avez pas besoin d’un peu plus de moyens.

LIRE LA SUITE SUR HCMAGAZINES.COM



Laisser un commentaire